[ Couture ], [ Crochet ], [ Tricot ]

Opération #Couper Court Aux Encours : le labO d’Isa

logo couper court aux encours vieille morue

Pour clôturer ma tournée d’interviews sur les encours, après Aline, Julie et Sabine, je reçois Isa. Je reste constamment bluffée par ses réalisations couture d’un très haut niveau, qui témoignent d’une super maîtrise technique, j’étais donc impatiente de bénéficier de son retour d’expérience.

Dis moi Isa, es-tu du genre à avoir des encours qui traînent au fond de tes tiroirs.. ?

Oh oui! J’ai une armoire pleine de projets commencés et pas encore terminés… Mais le pire, ce sont tous les vêtements à réparer, à raccommoder, à raccourcir… Il faudra que je me donne une bonne semaine pour faire le vide dans mon atelier.
J’ai aussi beaucoup de projets en tête et trop peu de temps pour les réaliser 😉 J’ai une to-do list longue comme le bras… Mais les idées sont là et ça c’est chouette!

Tu couds beaucoup de très jolis modèles pour ta fille. Coudre pour les autres, est-ce une motivation supplémentaire pour avancer ?

Oui, j’adore aussi coudre pour moi et pour faire des cadeaux de naissance, d’anniversaire… J’adore coudre pour les bébés des autres car au labo, c’est fini les bébés 😉 C’est toujours un plaisir de voir comme les cadeaux home-made ont une saveur particulière pour les gens qui les reçoivent… On a investi du temps, on a particulièrement pensé à la personne à gâter… Ca n’a pas de prix!

Selon toi, faut-il prendre des risques dans les projets que l’on choisit ? Se lancer dans un truc sans savoir si on en aura vraiment le niveau (ou tout simplement la patience), et voir ce que ça donne ? Ou au contraire, plutôt jouer la sécurité pour être sûre d’en venir au bout ?

Je suis plutôt pour prendre des risques dans le choix de mes coutures… c’est d’ailleurs comme ça que j’ai l’impression de m’améliorer et de me perfectionner en couture. Chaque difficulté a été une étape franchie : la pose d’une fermeture invisible, une chemise ou une veste pour homme, une braguette, etc.

En cas d’erreur, es-tu du genre à défaire pour reprendre les choses correctement ou plutôt du genre à tout balancer par la fenêtre pour ne plus jamais en entendre parler ? Je cherche le secret pour ne pas rester bloquée par les difficultés !

Je suis plutôt fonceuse dans le choix de mes projets par contre lors de la couture, je suis très méticuleuse. Je n’hésite pas à aller voir des tutos sur le net, à repasser correctement, à prendre le temps de bien faire les choses. Je préfère découdre et défaire 20X une couture pour avoir un résultat parfait! Je suis devenue un peu maniaque 😉 mais c’est un atout en couture!  Je l’étais moins au début… Mais c’est très important pour moi de porter ou de voir porter des vêtements bien finis. Un jour, quand j’aurai le temps, je reprendrai des vrais cours de couture pour me perfectionner davantage et ne plus pratiquer une couture rock’n roll d’autodidacte… Mais ça, c’est quand j’aurai le temps 😉

Merci Isa pour ces réponses très constructives. On a parfois le sentiment de faire face à une montagne, mais je pense que tu as raison : il faut se lancer et ne pas perdre patience, quitte à défaire et refaire, afin d’être fière du résultat et donc de soi.

1 thought on “Opération #Couper Court Aux Encours : le labO d’Isa”

  1. je me retrouve totalement dans ses paroles…c’est vrai que c’est un immense plaisir que d’offrir des choses faîtes de nos mains,ça a toujours une valeur particulière et ça marque à jamais des souvenirs!

Laisser un commentaire