[ Tricot ]

Un Dill Tee dans mon dressing

La semaine dernière, j’ai organisé une « Knitting Party » avec We Are Knitters (je vous en reparlerai très bientôt). En tant qu’ambassadrice, j’ai pu choisir un modèle parmi quatre propositions, et mon choix s’est arrêté sur le Dill Tee. Pour moi, c’était une grande première avec eux ! J’avais pourtant hâte de découvrir cette marque depuis longtemps, mais force est de reconnaître que les prix me rebutaient.

Le kit Dill Tee m’a été envoyé un taille unique, pour une coupe « loose ». Je suis plutôt satisfaite du résultat ! Le modèle est très rapide à tricoter (avec des aiguilles 5, ça aide !). Le résultat est vraiment souple, pour ne pas dire détendu, car le fil est plus proche d’une taille 3 que d’une taille 5 en réalité.

J’ai apprécié de jongler avec trois points différents : les côtes, le jersey et le point de riz. C’est plus stimulant pendant la réalisation (« allez ce soir, je finis le jersey ! ») et on ne s’ennuie pas. Et puis j’avoue que j’ai été récemment vaccinée du point de riz, donc je ne supporte plus que les petites doses désormais :p

Les explications sont notées rang par rang, et non en centimètres obtenus : ça c’est top !! Néanmoins, WAK m’a fait quelques frayeurs : une erreur sur le schéma, des données manquantes pour le montage, et pour finir je n’obtenais pas du tout le même nombre de mailles en relevant les manches qu’eux. Bon, je me suis quand même débrouillée : un peu de maths par ci, un peu d’ « advienne que pourra » par là, et mon Dill Tee était terminé.

Tricoter du WAK est dépaysant : ce n’est pas la même philosophie de tricotage que chez Phildar par exemple. C’est une chose que j’ai surtout ressenti dans l’assemblage, notamment lorsqu’il faut relever partiellement des mailles pour l’encolure et les emmanchures. Je n’avais jamais fait ça avant, pourtant c’est bien plus rapide et efficace que les méthodes classiques.

Concernant les fournitures, je suis tombée amoureuse du coton Pima, qui est extrêmement doux et très agréable à tricoter. WAK se targue d’ailleurs d’avoir « le meilleur coton du monde » : pour ça je ne sais pas, mais c’est en tout cas devenu mon préféré. L’aquamarine est une couleur lumineuse. Je m’attendais à quelque chose de plus flashy, mais que nenni ! La teinte tire sur le bleu ciel pastel, avec une petite touche de vert : en bref, une couleur facile à porter et parfaite pour l’été.

Le kit contenait également de belles aiguilles en bois, une aiguille à laine pour le montage et une étiquette à coudre.

Modèle : Dill Tee, We Are Knitters

Fil : Coton Pima, coloris Aquamarine, We Are Knitters

 

9 thoughts on “Un Dill Tee dans mon dressing”

  1. quel bel ouvrage!!
    sa couleur est vraiment superbe, idéale pour la belle saison
    par ailleurs les différents points apportent de la souplesse à ton pull
    c’est vraiment une réussite, bravo!!

  2. Voilà un bien joli modèle et une belle couleur. Ton article donne envie de tricoter WAK mais comme toi je suis quelque peu freinée par les prix…En tout cas ce petit pull est canon!

    1. Merci beaucoup 🙂 Concernant les prix de WAK, il faut savoir en tout cas que les pelotes de coton font 100gr, et non 50gr comme celles que tu peux acheter chez d’autres marques (ça divise donc le prix par 2, c’est déjà ça..)

  3. Ce dill tee est parfait, il te va super bien! Je suis impressionnée par ta rapidité, le mien sera peut être fini avant l’automne, tu me motives ;-).Tu me diras s’il ne se détend pas trop, j’ai préféré le tricoter en 4,5 (et en circulaires, je suis rock’n roll!).
    Gros bisous.

Laisser un commentaire