[ Bijoux ], [ Couture ], [ Crochet ], [ Tricot ]

Opération #CouperCourtAuxEncours : le lancement

L’histoire a commencé innocemment.

En ce moment, je tricote un gilet en cinq parties. Quand le dos a été terminé, tout en sachant que c’est un projet un peu long et que je n’allais pas laissé tous ces bouts traîner sur ma table de chevet, j’ai souhaité le ranger dans mon « placard à bricoles » en attendant le montage final. Sauf que… Je n’ai pas réussi à lui trouver une place, entre toutes les fournitures et, force est de l’avouer, tous les en-cours qui y trônaient déjà…

Pas paniquée pour deux sous, je me suis alors dirigée vers un autre coin où je peux stocker mes ouvrages. Sauf que là encore, impossible de refermer le coffre, qui était plein…

C’est à ce moment que la morue en moi a lâché un sévère « Meuf, tu abuses. »

vieille morue encours

Il faut dire que le constat est sévère. J’ai tant de fameux « en-cours » que je n’ose vous avouer le nombre de projets que j’ai comptés… Mais cette fois-ci, il est hors de question que je me laisse déborder. De 1/, je ne me trouverai pas de troisième cachette à en-cours. De 2/, je vous propose de faire la chasse avec moi !

Puisqu’il vaut toujours mieux rire que pleurer, j’ai en effet décidé d’entrer en guerre contre ces projets inachevés que l’on délaisse, que l’on cache un peu honteuses… Se dénoncer S’en rappeler nous motiverait peut-être à reprendre nos aiguilles (qui sait?)… L’idée n’est pas de se flageller, mais de dédramatiser la chose ! Un peu de d’auto-dérision, mesdames !

logo couper court aux encours vieille morue

Jusqu’à la fin du mois au 14 mai, je vais donc recevoir quatre de mes bloggeuses fétiches afin qu’elles nous parlent de leur expérience et qu’elles nous livrent leurs conseils.

En commentaire, parle moi d’un de tes en-cours : quel est ce projet, comment tu en es arrivée là, etc… Par mail, envoie moi une photo sur l’adresse : blogvieillemorue@gmail.com , ce qui me servira à constituer un « Mur des encours ». N’oublie pas de présenter cet ouvrage sur ton propre blog si tu en as un, avec le logo ci-dessus !

mug motivation couper court aux encours

Par ailleurs, j’offrirai un petit cadeau à l’une des participantes par tirage au sort parmi mes abonnées, le 30 avril le 14 mai. Il s’agit de la « tasse de la motivation » de Katie Abbey Designs, directement importée d’Angleterre, pour se motiver avec un bon thé à boucler ce fichu pull dont il ne manque plus qu’une manche, ou la trousse à qui tu avais pourtant promis un zip.

EDIT : Malheureusement, en raison d’un sale problème d’ornithorynque dont je vous parlerai peut être un jour, je n’ai pas pu aboutir mon projet comme je l’avais prévu à la date du 30 avril. Je décale donc mes plans au samedi 14 mai (dans deux semaines) pour faire le tirage au sort. Je vous présente sincèrement toutes mes excuses !

13 thoughts on “Opération #CouperCourtAuxEncours : le lancement”

  1. Ha, en voilà un thème qui tombe à pic! J’ai ressorti il y a quelques semaines un projet boulet qui traîne depuis 2 ans dans un coin du salon (c’est mon seul encours, mais il est de taille, gloups : il a eu une manche trop large, défaite, refaite et qui va être redéfaite pour cause de laine irrégulière, grrrr). Bon allez, j’y retourne!
    Bisous

    1. Rolala, j’ai constaté le même problème que toi… Quand on reprend un ouvrage plusieurs mois / années après l’avoir commencé, la démarcation saute aux yeux parce qu’on ne tricote plus tout à fait pareil… Je te souhaite bon courage, tu seras fière de toi !

  2. moi, il faut toujours que j’ai plusieurs projets en même temps… je trouve ça ennuyeux de toujours travailler sur le même ouvrage, surtout si c’est un gros machin (comme le mandala de l’univers de Sophie…). Alors ça ne m’embête pas d’avoir plusieurs travaux inachevés en même temps… En plus du mandala, j’ai aussi une couverture en carrés de différentes couleurs et motifs commencée il y a plus d’un an… Quand ça me prend, je refais deux ou trois carrés et ça avance petit à petit. Mais j’ai surtout beaucoup de fourniture pour des projets à l’état de….projets ! genre des chouettes kits pas encore déballés, plusieurs kits BdeF de layettes achetés lors des soldes (je craque facilement en période de soldes !) et tout un stock de coton « natura » de divers coloris acheté en solde également dont une petite partie sera absorbée dans le mandala.
    Je crois qu’il y a « encours  » et « encours » : ceux dont on sait qu’on les finira un jour -et ceux là ne sont pas gênants- et ceux qui resteront définitivement en rade parce qu’on manque de fourniture ou parce qu’on a raté quelque chose d’irrattrapable et qu’on a la flemme de tout recommencer. Ceux là, sont enterrés au fond d’un tiroir ou d’une armoire, et ne sont pas près d’en ressortir !

    1. Il est vrai que quand on tombe sur de bonnes affaires, c’est tentant d’acheter des fournitures en prévision ! Pour la couverture crochetée en petits bouts, c’est excusable aussi : finalement, c’est un peu le concept d’avancer au fur et à mesure. Par contre, se décourager parce qu’on a la flemme de détricoter 3 rangs, ça c’est trop bête !! Je me souviens d’une époque où j’en pleurais carrément (notamment pour mon premier vrai ouvrage au tricot..), mais bon aujourd’hui je peste un coup et je défais. Ce n’est quand même pas une maille ratée qui peut nous abattre ! Bon courage avec ton mandala en tout cas Sylvaine 🙂

      ( PS : n’oublie pas de m’envoyer une p’tite photo pour le jeu ! )

  3. C’est une idée que la date soit reportée, peut-être , en tant que nouvelle abonnée, j’aurai une chance de gagner ce joli mug ? 😉
    Je ne compte pas mes « encours » mais ils finiront un jour à se finir! Si si… Promis…

Laisser un commentaire