[ Bijoux ]

Premiers essais au métier à tisser

Samedi dernier, j’étais chez ma copine Sandra* pour la rencontre mensuelle des chouettes lyonnaises, et je suis tombée sur un bracelet de perles qu’elle était en train de confectionner. Ce n’était pas la première fois que je la voyais tisser de superbes petites choses, mais là, j’ai craqué. Ni une, ni deux : direction la Droguerie dès le lundi suivant ! Sauf que mon enthousiasme m’a coûté bonbon… Entre le métier à tisser, les différents fils nécessaires, des perles et quelques apprêts, j’en ai quand même eu pour 72 euros ! Qui a dit que le DIY permettait de faire des économies..? Mais bon, c’est un investissement (et même que c’est la vendeuse qui l’a dit, ouf).

métier

Pour débuter, je me suis offert le kit Santorin : deux bracelets manchettes + deux paires de boucles d’oreilles, le tout avec des motifs aztèques et géométriques. La technique est plutôt simple : on glisse les perles sur le fil, qu’on passe sous la trame, puis on repasse l’aiguille dans les perles, au-dessus cette fois-ci : les perles sont ainsi bloquées entre les fils de trame. Une fois le tissage terminé, on colle le tout proprement sur le support.

J’ai commencé par la parure chambray. Bilan : je suis carrément satisfaite ! J’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ces petits bijoux, et le résultat est très sympa. J’adore particulièrement les boucles d’oreille, que je trouve originales.

*Sandra tient justement un super blog, où elle publie ses créations ! Ca s’appelle sourisliberty , et ça vaut le détour 🙂 !

Modèles : Mes tissages Santorin, La Droguerie

Perles : La Droguerie

 

 

4 thoughts on “Premiers essais au métier à tisser”

  1. Rooo, et bien voilà, je rougis devant tant de gentillesses! Ce premier essai est une réussite, j’adore ces couleurs chambray…et les BO sont adorables! En tout cas, ce serait sympa de ne pas tout me coller sur le dos quand tu verras ton banquier ;-). J’ai fini mon bracelet, j’ai fait les photos…y’a plus qu’à faire un petit article! Gros bisous et bon WE.

Laisser un commentaire